Joseph Grandmont
pionnier du
canton de Grantham

Joseph Grandmont est né et a été baptisé dans la paroisse Saint-Antoine de Baie-du-Febvre le 7 décembre 1781. Il était le premier fils de Joseph Grandmont et de Marguerite Moulin dit Picotin. Il a probablement passé son enfance à Nicolet car à compter de 1788, ses parents font baptiser le reste de la petite famille à cet endroit. Malgré son mariage à Baie-du-Febvre, il vivra à Nicolet dans un premier temps (1801-1811), puis à Baie-du-Febvre et enfin en 1824, il achète un quart du lot no 12 dans le 2e rang du canton de Grantham et, en 1828, un demi lot de terre « étant la partie nord du lot no 16 du 1er rang du canton de Grantham » avec bac et chaloupes. Le vendeur est le médecin Rodolph Steiger, officier vétéran du Régiment suisse de Watteville, et résidant de Longueuil. Enfin Joseph Grandmont installe ses fils sur des terres tout près.
 

Acte de mariage de Joseph et Thérèse Courchesne

Voici le texte qu'a consigné, le 14 octobre 1800, le curé Louis Bédard, sur le mariage religieux de Joseph Grandmont et de Thérèse Courchesne au registre de la paroisse Saint-Antoine de Baie-du-Febvre :

Le quatorze octobre mil huit cent après la publication de trois bans de
mariage faite aux prônes de cette paroisse entre Joseph Horé, dit Grand-
mont, cultivateur de Nicollet, fils mineur de Joseph Horé, dit Grandmont,
cultivateur, et de Marguerite Dumoulin, ses père et mère de la paroisse de Ni-
collet, d'une part; et Thérèse Courchêne fille mineure de défunt Joseph Cour-
chêne, et de Marie Louise Chevrefils, ses père et mère cultivateur de cette pa-
roisse, d'autre part; pareille publication ayant été faite à Nicollet
comme il nous est apparu par le certificat de messire Durocher, curé d'office
du dit lieu; ne s'étant découvert aucun empêchement au dit mariage,
et les parens y consentant; nous, soussigné, prêtre, curé de cette paroisse,
avons reçu leur mutuel consentement  de mariage et leur avons donné la
bénédiction nuptiale [rayure] selon la forme prescrite par notre mère la Sainte église,
et ce en présence de Joseph Horé père, François Bellecour, Antoine
                                                                                               Bellecour,
amis qui ont signé, de Joseph Bonneville beau-père qui a signé, Pierre
Courchesne, Joseph Robida, frère de l'épouse qui ont avec les époux et
Joseph Horé déclaré ne savoir signer.

 Joseph Bonneville
 François Bellecour
 Antoine Bellecour                     L. [Louis] Bédard prêtre curé
 

Les enfants de Joseph et de Thérèse

L'importante famille de Joseph Grandmont et de Thérèse Courchesne a été baptisée en partie à la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Nicolet et une autre partie baptisée à Baie-du-Febvre. Voici ces enfants :

Les mariages des enfants de Joseph et les petits enfants

Marie-Thérèse Grandmont, deuxième fille de Joseph et de Thérèse, a épousé Narcisse Bahl, fils de Narcisse Bahl et de Marie-Anne Dumart, à Wickham le 31 janvier 1825, selon Joseph-Charles Saint-Amant dans son livre Un coin des Cantons de l'Est, et ce, en présence de Thomas Léry, témoin de l'époux et de Joseph Grandmont, son père. Ce fut le premier mariage de settler à cet endroit, semble-t-il. Toutefois on trouve ce mariage au registre de la paroisse Saint-Frédéric de Drummondville et il n'est pas fait mention de Wickham comme lieu le mariage. De plus, le témoin de l'époux ne se nommait pas Léry mais bien O'Leary et celui-ci était le beau-frère de Narcisse Bahl. Marie-Thérèse a eu, dans cette même paroisse, plusieurs enfants de son mariage avec Narcisse. Ce sont Octave (1825-1826), Narcisse (1827), Pierre (1830), Joseph (1832-1832), Angèle (1833), Joseph (1835), Olive (1837), Marie (1839) et Théophile (1842). Près de 20 ans après son mariage, Marie-Thérèse est décédée le 21 janvier 1845 à l'âge de 42 ans et inhumée le 23 dans la paroisse Saint-Frédéric de Drummondville .

Angèle Grandmont a épousé Théophile Verville, postillon et fils de feu Antoine Verville et de feue Geneviève Cornelier, le 9 janvier 1836, en présence d'Antoine Caya et de Narcisse Bahl, amis de l'époux, et de Joseph et Joseph Grandmont, respectivement père et frère de l'épouse. Le couple Grandmont-Verville a eu deux fils dans la paroisse Saint-Frédéric de Drummondville, Théophile (1836-1837) et Joseph Verville (1838) lequel fut mis sous la tutelle de son oncle Jérémie Grandmont. En effet Angèle Grandmont est décédée le 1er octobre 1839 et a été inhumée le 8 du même mois dans la paroisse Saint-Frédéric de Drummondville en présence de son époux et de son père.

Le 8 février 1836, Joseph Grandmont et Julie Dionne, fille d'Antoine Dionne et de Marie-Marthe Morin, se marient en présence de leurs pères respectifs à Baie-du-Febvre. Ce couple a eu dans la paroisse Saint-Frédéric de Drummondville au moins cinq filles et trois garçons : Marie-Julie (1836-1915), Angèle (1837-1838), Caroline (1838-1839), Joseph (1840-1841), Marcelline (1841-1842),  Joseph (né en 1842 à Baie-du-Febvre), Théophile (1843-1844), Émilie (1844-1871).

Suite au décès de Julie Dionne le 24 mars 1844, Joseph Grandmont a épousé le 17 septembre 1844 à Baie-du-Febvre, Julie Martel, fille d'Alexis Martel et de feue Angélique Lévêque en présence de Joseph Grandmont son père, de son frère Jérémie, d'Alexis Martel, père de Julie, et, d'Olivier Beaubien, beau-frère de cette dernière. Joseph et Julie ont eu à Saint-Frédéric de Drummondville au moins six fils et cinq filles : Rose-de-Lima (1846-1851), Claire (1849), Joseph (1851-1917), Pierre (1853-1864), Georges (1855-1875), Louis-Gédéon (1857), Aurélie (1859-1859), Philomène-Elvina (1860-1862), Norbert (1862-1894), Olympe (1864) et Alexandre (1867-1945).

La quatrième fille de Joseph, Marguerite Grandmont, a épousé à l'église Saint-Frédéric de Drummondville, le 26 avril 1830, Richard Alexander Pearson, originaire de Saint-Zéphirin-de-Courval et fils de l'Irlandais Robert Pearson et d'Élisabeth McAdam, en présence d'Alexander Crawford, de Robert Hull, de Robert Kempt, de son père Joseph Grandmont, de son frère Jean Grandmont et de Narcisse Bahl son beau-frère. Son époux est décédé à Drummondville, le 26 octobre 1852. Marguerite est décédée à St-Germain-de-Grantham quelques années plus tard, soit le 25 octobre 1857. Ce couple a eu plusieurs enfants dans la paroisse St-Frédéric : Richard (1831), Marie-Adélaïde (1832), William (1834), Caroline (1836), Frédérick (1838), Joseph (1842), François (1844), Michel (1846), John (1847-1847), un enfant anonyme (1848-1848) et Marie (1851-1851). Puis, Mathilde est née et baptisée à St-Guillaume, en 1852.

Le mariage d'Antoine Grandmont et de Marguerite Beaudoin, fille d'Antoine Beaudoin et de Marguerite Lemire, s'est déroulé le 13 mai 1834 à Baie-du-Febvre en présence de Joseph, son père et de Joseph, son frère. Habitants du canton de Grantham, puis de Nashua dans l'État du New Hampshire, Antoine et Marguerite ont eu plusieurs enfants qu'ils ont fait baptiser à Saint-Frédéric de Drummondville : Marguerite (1835-1854), Pétronille (1836-1836), un enfant anonyme (1837-1837), Calixte (1837-1837), un enfant anonyme (1838-1838), Marie-Zoé (1839), Rose-de-Lima (1840), Frédéric (1842-1868), Agnès (1844), un enfant anonyme (1847-1847) et Jean-Napoléon (1849).

Jérémie Grandmont et Josephte Dubuc, fille d'Augustin Dubuc et de Josephte Baillargeon de Baie-du-Febvre, se sont mariés en présence de Narcisse Bahl, François Richard, Joseph Côté et Antoine Houle, le 28 octobre 1840 à Saint-Frédéric de Drummondville. Ils ont eu également plusieurs fils et filles au même endroit à une exception près : Marie-Josephte (1840-1864), Frédéric (1842), Émilie (1843-1864), Élida (1845), Pierre (1845), Julie-Stéphanie (1847), Célina (née en 1848 on ne sait où), Marie-Rose (1849), Élisabeth (1851-1869), Jérémie-Pierre (1854), Félix (1856), Ludger (1859), et Henri (1862-1862).

François-Hyacinthe Grandmont a épousé à Saint-Félix de Kingsey le 5 avril 1842 Marie-Louise Demange, fille de Josephte Brousseau et de Jean-Nicolas Demange, originaire d'Archettes dans les Vosges en Lorraine (France) et ancien soldat du Régiment suisse de Meuron. Le jeune couple a eu 12 enfants dans la paroisse Saint-Frédéric de Drummondville : Angèle Grandmont (1843), Hyacinthe-Édouard (1845-1914), Georges-Guillaume (1846), Marie-Anne-Célina (1848), Élisabeth-Claris (1851-1932), Pierre-Adolphe surnommé Delphis (1853-1922), Marie-Joseph (1855-1862), Anne-Hélène dite Madeleine (1857-1924), Philomène (1859-1916), Louis-Edmond (1861-1862) et Jean-Léonard (1863-1863). Marie-Louise Demange est décédée le 30 mai 1863 à l'âge de 40 ans environ.
 

Second mariage de Joseph Grandmont

Thérèse Courchesne, première épouse de Joseph, est décédée le 28 février et a été inhumée le 2 mars 1853 dans la paroisse Saint-Frédéric de Drummondville. Joseph Grandmont, alors âgé de 71 ans, s'est remarié à Angèle Hamel. Voici ce que le prêtre Michel Carrier de la paroisse Saint-Antoine de Baie-du-Febvre a consigné concernant ce mariage :

Le vingt deux août mil-huit-cent-cinquante trois,
vu la dispense de deux bans de mariage accordée par Monsei
gneur Thomas Cook Evêque des Trois-Rivières en date du seize du
même mois et la publication du troisième faite au prône de
notre messe paroissiale, ainsi qu'au prône de la messe paroissi
ale de Drummondville comme il appert par le certificat
de messire Dorion curé du lieu, entre Joseph Auré dit Grandmont
cultivateur, domicilié à Drummondville, veuf majeur de défunte
Thérèse Courchêne, d'une part; et Angèle Hamel, domicilée en
cette paroisse, veuve majeure de défunt Pierre Houde, d'autre
part ;  ne s'étant découvert aucun empêchement, nous Prêtre
curé de cette paroisse de la Baie Saint Antoine soussigné avons
reçu leur mutuel consentement de mariage et leur avons
donné la bénédiction nuptiale en présence de Jean Grand-
mont frère et de Pierre Dion ami de l'epoux; de Jean Baptis
te Florent témoins de l'Epouse lesquels et les dits epoux ont
déclaré ne savoir signer.
       M [Michel] Carrier Pre [prêtre]
Selon le répertoire des mariages de Baie-du-Febvre, Angèle Hamel avait été mariée à Pierre Houle le 12 janvier 1841, lui-même veuf de Marguerite Alie. Angèle était, au moment de son mariage avec Pierre Houle, veuve de Louis Lemaire, épousé à Baie-du-Febvre le 24 juillet 1809. Et auparavant, elle était, selon le registre, fille de Charles Hamel et Louise Audy.
 

Décès de Joseph Grandmont

Joseph Grandmont est recensé chez son fils Antoine dans le 2e rang du canton de Grantham à l'âge de 81 ans au printemps 1861. Puis le patriarche Grandmont est décédé à l'âge de 84 ans, le 25 février 1866, et est inhumé le 27 dans la paroisse Saint-Frédéric de Drummondville, son village d'adoption situé à la limite ouest des nouveaux cantons. Trente ans plus tard, près des terres des familles Grandmont, naîtra Saint-Majorique-de-Grantham.
 

Maurice Vallée
Pour me contacter, cliquez ici


Bibliographie

CHAMPAGNE, Jean-Luc. Répertoire des naissances et sépultures, Drummondville (Saint-Frédéric), 1815-1875, Trois-Rivières, 1984, 253 p.

ÉDITIONS LOUIS BILODEAU. Saint-Nicéphore 1916-1991, Éditions Louis Bilodeau, Sherbrooke, 1990, 389 p.

LALIBERTÉ, J.-M. et PONTBRIAND, Benoit. Mariages de Drummondville (Saint-Frédéric), 1815-1965, Publications B. Pontbriand, Québec, 1965, 369 p.

LALIBERTÉ, J.-M. et PONTBRIAND, Benoit. Mariages de la région de Drummondville, Publications B. Pontbriand, Québec, 1970, 257 p.

SAINT-AMANT, Joseph-Charles. Un Coin des Cantons de l'Est, Drummondville, La Parole, 1932, 534 p.

VERRIER, Claude. Saint-Cyrille-de-Wendover, Édition Clau Ver, Saint-Cyrille de Wendover, 1994, 488 p.
 


Page créée le 25 avril 1999 et mise à jour le 21 janvier 2016
Retour à la page d'accueil
©1999-2016 Maurice Vallée
* Cette page n'est pas libre de droits. *